Etudes de cas
 

MIGRER SANS DANGER LES SYSTEMES CRITIQUES DE PLANIFICATION DE RESSOURCES

“Kernel Software has managed the integration of the different modules of DAYSY, the day-to-day crew management system of Lufthansa. The interface between DAYSY and the legacy mainframe system has become, after the re-design by Kernel Software, a masterpiece of information Technology”.

Dietmar Schymura – Deutsche Lufthansa AG

Problématique

Les systèmes critiques de planifications de ressources, c’est-à-dire ceux qui sont indispensable aux opérations quotidiennes de l’entreprise, sont souvent des applications anciennes qui s’exécutent sur de gros ordinateurs centraux (mainframes). Elles doivent être disponibles 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Elles sont en général connectées à de nombreux autres systèmes.

Leur développement et leur maintenance ont exigé des dizaines, voire de centaines d’années-hommes. Elles n’ont cessé d’évoluer sous la pression des événements, sans vision architecturale d’ensemble : toute réorganisation d’un peu d’importance devait être évitée, de crainte de mettre l’exploitation en péril.

Il y a bien sûr des tentatives de rénovations.

Certaines suivent une approche client-serveur conventionnelle : les applications sur site central deviennent les serveurs de clients légers sur PC ou UNIX. Cependant, il est presque impossible qu’un système transactionnel sur site central puisse répondre aux exigences d’interfaces graphiques ou d’outils d’aide à la décision puissants. Les projets de ce type ne sont souvent qu’un ravalement aux bénéfices limités.

La plupart des projets supposent qu’un certain Jour J, l’ancien système sera arrêté et que le nouveau système le remplacera. Cette approche est extrêmement dangereuse : si, pour une raison ou une autre, le nouveau système n’est pas à la hauteur, il est impossible de revenir à l’ancien système : ses données ne sont plus à jour. Pour des applications véritablement critiques, l’approche « Jour J » n’est pas acceptable. Il est impératif qu’en cas de problème, on puisse revenir à l’ancien système.

Enfin, il faut prendre en compte le fait que la formation des utilisateurs à un système de planification de ressources prend souvent des mois, et qu’elle est encore plus difficile lorsque le système n’est pas opérationnel.

La règle d’Or d’une migration sans danger

En ce qui concerne les systèmes de planification de ressources critiques, la règle d’Or en matière de migration est celle-ci :
Il doit être possible d’utiliser la nouvelle application en parallèle avec l’application qu’elle remplace.

Cette règle signifie que l’utilisateur est libre de travailler sur le nouveau système ou sur l’ancien, en fonction de la disponibilité du nouveau système et en fonction de sa formation. En conséquence, chaque modification effectuée sur le nouveau système doit être immédiatement et automatiquement répercutée sur l’ancien, et inversement.

En plus d’assurer une migration sans danger, cette règle d’Or offre une solution aux problèmes d’intégration de systèmes : puisque l’ancien système demeure opérationnel pendant un certain temps et que ses données sont tenues à jour, il est possible de continuer à utiliser ses connexions au reste de l’environnement. Elles seront redirigées une à une vers le nouveau système, de façon progressive et contrôlée.

La dangereuse approche Jour J est ainsi remplacée par une transition dans laquelle l’ancien système est graduellement mis hors circuit.

Le besoin d’outils de migration spécialisés

Permettre à deux systèmes de gérer simultanément les mêmes données n’est pas une proposition évidente. Il faut en particulier réussir à la mettre en œuvre en ne modifiant que très peu l’ancien système.

Il faut aussi que le nouveau système puisse répondre aux exigences difficiles d’un système de planification de ressources, en particulier en ce qui concerne les possibilités de travailler sur des volumes de données considérables.

Les middlewares génériques n’ont pas été conçus pour répondre à ces exigences. Ils peuvent même aggraver la situation en créant une gangue logicielle supplémentaire autour de l’ancien système.

Les outils de migration sans danger de Kernel Software

Kernel Software a conçu et développé des outils spécifiquement adaptés à la migration sans danger des systèmes de planification de ressources critiques.

Ces outils garantissent une migration sans danger en rendant possible la coopération du nouveau système avec l’ancien aussi longtemps qu’il le faudra pour mettre progressivement hors circuit l’ancien système, et cela en n’apportant que des modifications limitées à l’ancien système.

De plus, ils fournissent une plateforme de simulation pour la mise en œuvre d’outils de planification automatique :

Chaque agent de planning dispose de son propre « espace » dans lequel il peut travailler sans modifier la base de données commune. Celle-ci n’est mise à jour que lorsque l’agent décide que les modifications préparées dans son espace personnel sont valides et complètes.

Les outils de planification automatique modifient les données de l’espace personnel de l’agent de planning, et non pas les données de la base commune. Il peut ainsi analyser les résultats des outils de planification automatique à l’aide d’interfaces graphiques adaptées, les corriger ponctuellement s’il l’estime nécessaire, ou relancer une nouvelle planification automatique avec de nouvelles directives.