Etudes de cas
 

LUFTHANSA

lufthansa
" Thanks to Kernel Software's expertise in crew management and IT, Lufthansa crew members can submit their requests through the Internet and immediately see whether they will be granted. The system has been in full operation since December 1999 and our crew-members use it enthusiastically. Kernel Software has been a very efficient and reliable supplier. "
Rolf Müller - Deutsche Lufthansa AG

Remarque préliminaire : dans les compagnies aériennes, un navigant est un pilote, une hôtesse ou un steward.

Le planning d’un navigant décrit ses vols, ses jours de repos, ses vacances, ainsi que les activités au sol nécessaires au maintien de ses qualifications. Chaque mois, Lufthansa doit construire un planning pour chacun de ses quelques 20 000 navigants. C’est une tâche gigantesque. Chaque navigant a un planning différent, qui doit respecter des centaines de pages de règles édictées par les autorités européennes et allemandes, par les divers contrats de travail applicables à ses navigants, et par un grand nombre d’accords ponctuels résultant de discussions avec les représentants du personnel. De plus, pour minimiser les coûts des heures supplémentaires, les plannings doivent s’écarter le moins possible du nombre d’heure moyen.

Il est très important pour Lufthansa d’adapter le type d’appareil utilisé pour un vol au nombre de passagers escomptés pour ce vol : utiliser un appareil trop grand entraine des coûts élevés, en utiliser un trop petit entraine la perte d’une opportunité de profit. Or le marché du transport aérien est devenu très imprévisible. Pour aggraver les choses, le type d’appareil et le nombre escompté de passagers déterminent le nombre et le profil des navigants. Comme les qualifications des pilotes ne leur permettent de voler que sur une classe d’appareil, il est très difficile de changer la classe d’appareil d’un vol après que les plannings des pilotes ont été établis. En conséquence, Lufthansa doit construire les plannings de ses navigants aussi tard que possible. Un projet fut lancé, dont le but était de réduire de plusieurs semaines le cycle de planification.

Construire les plannings le plus tard possible pose deux problèmes :

Le premier problème est que la construction des plannings est une tâche d’une épouvantable complexité. Dans la plupart des grandes compagnies aériennes, les agents de planning ont besoin de cinq semaines pour en venir à bout. Une réduction de plusieurs semaines était un objectif très ambitieux.

Les navigants veulent connaître leur planning le plus tôt possible, de façon à organiser leur vie personnelle (il faut se souvenir qu’il n’y a ni week-ends ni jours fériés dans le monde aérien). Retarder la planification ne faisait pas partie de leurs souhaits.

La solution à ces deux problèmes a été fondée sur deux outils de Kernel Software :

ACA (*) est un logiciel capable de construire automatiquement les plannings des navigants. Il exécute en quelques heures un travail qui occuperait plusieurs agents de planning pendant une semaine.

MPG (**) est un système de gestion de desiderata que les navigants de Lufthansa utilisent pour indiquer leurs souhaits concernant les dates de leur jours de repos et les rotations auxquelles ils voudraient être affectés. MPG offre aux navigants de Lufthansa un moyen incomparable d’influencer leurs plannings personnels, et constitue une compensation à la construction plus tardive de ces plannings.

Les bénéfices du cycle de planification compressé qu’ACA et MPG ont rendus possible ne se limitent pas à des économies substantielles. Ils ont aussi considérablement accru la capacité de Lufthansa à réagir à des perturbations majeures, et ont significativement renforcé la robustesse d’une activité névralgique.

(*) ACA est l’abbréviation de « Automatic Crew Assignment ».
(**) MPG est l’abbréviation de Mitarbeiter Plan Gestaltung, qui signifie « Elaboration des plannings par les navigants ».
 

Gestion du changement

Comment Lufthansa a convaincu
ses agents de planning d'utiliser
un outil de planification automatique

Comment Lufthansa a compressé
son cycle de planification des équipages